Hyper-v 3 : Présentation de la fonction de réplication (Partie 1)

Bonjour à tous les lecteurs,

A travers ce billet je vais présenter et expliquer les différents mécanismes de réplication et de Fail-over présents dans cette nouvelle mouture de l’hyperviseur de Microsoft : Hyper-v 3

En effet, avec cette nouvelle version mise à disposition avec la nouvelle version de Windows Server 2012, un nouveau mécanisme de réplication à fait son apparition.

Je vais diviser cette présentation en 3 billets, expliquant les différents mécanismes de réplication :

  • Test Fail-Over
  • Fail-Over Planifié
  • Fail-Over non Planifié

Chaque type de réplication est conçu pou répondre à différents besoins spécifiques. En effet il est possible d’utiliser la réplication Hyper-v entre des hyperviseurs situés sur des sites géographiques différents. Nous parlerons toujours de site principal et de site de réplication (ou site de réplicas).

Les serveurs du site principal et du site de réplication peuvent être des hyperviseurs “standalone” ou configurés en cluster

Dans cet article, nous parlerons de “Workload” qui correspond à une machine virtuelle

Le Test Fail-Over (TFO)

1) Qu’est ce que le “Test Fail-Over” ?

L’opération de “Test Fail-Over” est exécutée sur la machine virtuelle de réplicas et vous permet de vérifier l’état d’intégrité du workload sur le site de réplicas sans interrompre le workload de production et donc le service correspondant.

2) Quand utiliser l’opération de “Test Fail-Over”

Partant du principe que l’opération de “Test Fail-Over” permet de simuler une procédure de basculement vers les workloads de réplicas dans un réseau isolé du LAN, sans impact pour les workload de production, vous pouvez utiliser cette opération pour :

  • Exécuter les tests minimaux pour valider si votre réplication est sur ​​la bonne voie
  • Former votre personnel sur ce qui doit être fait en cas de catastrophe.
  • Testez le plan de relance que vous avez construit pour tester votre préparation lorsque la catastrophe se produit.

3) Comment utiliser cette fonctionnalité

L’opération de TFO est exécutée sur le réplica de la machine virtuelle, pour cela, faire un clic droit sur la VM et choisir l’opération “Test Failover”. il est possible de réaliser cette opération depuis la console Hyper-v ou depuis la console de gestion du cluster si les hyperviseurs sont configurés en tant que nœud d’un cluster hyper-v

TFO-Start

Puis vous devez choisir la version du point de récupération parmi ceux disponibles

TFO

Après cette étape, une nouvelle machine virtuelle est crée sur l’hyperviseur du site de réplicas, et est nommée de la même façon avec “-Test” à la fin.

TFO-Machines

La machine virtuelle crée par le TFO doit être démarrée sur un environnement réseau isolé, afin de ne pas perturber le service existant sur l’infrastructure de production. Pour tester la validité du service de ce réplicas, il faut disposer d’une vm client (Windows XP, Windows 7 ou Windows 8) appartenant au même réseau isolé.

Il est également possible de configurer l’’adressage ip du workload de test grâce à la fonctionnalité d’attribution des adresses ip.

Lorsque vous avez fini les tests sur le workload de réplicas, vous devez faire un clic droit sur la VM et cliquer sur “Stop Test Failover”, ce qui aura pour effet de supprimé le workload de test.

Il est conseillé de procéder à cette opération de test régulièrement afin de s’assurer que les VM répliquées fonctionnent et que les données existantes sont cohérentes. Vous pouvez visualiser les différents tests réalisés grâce aux commandes Powershell présentée ci-dessous :

image

4) Eléments à prendre en compte

  • Pour chaque réplicas de machine virtuelle, une seule opération de TFO à la fois est possible, cela permet d’éviter des problèmes de surconsommation de ressources
  • Si le site de réplicas contient un cluster Hyper-v, il est impératif que le réplicas de la VM et la VM de TFO soient sur le même nœud du cluster. en effet, si la VM de TFO est située sur un nœud différent, l’association entre le réplicas de la VM et la VM TFO est brisée. Ainsi il sera possible de créer plusieurs VM TFO à partir du même réplicas, ce qui peut avoir des conséquences néfastes sur le réplicas.

N’hésitez pas à utiliser cette fonctionnalité TFO régulièrement, afin de protéger au mieux vos VM dans un environnement de production.

Dans un prochain billet, je vais présenter la réplication planifiée et la réplication non planifiée

Publicités
Galerie | Cet article, publié dans Articles, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s